Abonnez-vous
aux projets

Pour recevoir en direct du terrain les avancées
des projets WWF France

Ou abonnez-vous à des projets spécifiques :

L'adresse Email entrée n'est pas valide

Veuillez selectionner un projet

Votre inscription a bien été validée !

Méditerranée
Les systèmes anti-collisions désormais obligatoires

Dans le cadre de l'application de la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, il est devenu obligatoire pour les navires battant pavillon français de se doter d'un « dispositif de partage des positions visant à éviter les collisions de navires avec les cétacés dans les sanctuaires marins Pelagos (Méditerranée) et Agoa (Antilles) ».

En clair, après un plaidoyer marathon de plusieurs mois, le WWF a remporté une belle victoire.

L’intense travail d’influence mené auprès des pouvoirs publics, notamment auprès du Ministère de l’environnement, a porté ses fruits car, grâce à l’adoption de l’article 106 de la loi sur la Biodiversité, 60 à 80 navires battant pavillon français vont devoir s’équiper du logiciel REPCET ou d’un système similaire.

Deux compagnies maritimes transportant des passagers sont principalement concernées, la Méridionale et Corsica Linea (ancienne SNCM), auxquelles vient s’ajouter Corsica Ferries.

La Méridionale est un acteur vertueux et précurseur sur ce sujet. Non seulement la compagnie a équipé tous ses bateaux il y a plus de 10 ans, bien avant la loi, mais elle a également pris des mesures pour diminuer la pollution de ses navires quand ils sont stationnés au port de Marseille. Corsica Linea est en train de se conformer à ses obligations légales en équipant ses cinq bateaux. Quant à Corsica Ferries, il s’agit d’une société française mais ses navires battent pavillon italien et ils ne sont donc pas soumis à l’obligation légale. Néanmoins, la société a annoncé le 8 juin qu’elle va équiper quatre de ses navires de façon volontaire. Un geste que nous saluons et dont nous espérons qu’il concernera encore plus de navires l’an prochain.

Voyageurs, n’hésitez pas à manifester votre intérêt et votre soutien auprès de ces compagnies qui ont décidé de prendre leurs responsabilités !

 

 

> Pour en savoir plus sur cette victoire : lire "l'Effet Panda" dans son intégralité

> Pour en savoir plus sur 15 ans de travaux dans le sanctuaire Pelagos : rendez-vous sur wwf.fr/15anspelagos

Denis Ody, Responsable du bureau de Marseille du WWF France

"Loin d’être anecdotiques, les collisions avec des bateaux sont considérées comme l’une des principales causes de mortalité non naturelle des rorquals communs et des cachalots en Méditerranée."

Méditerranée